LA PLUS BELLE COULEUR DU MONDE

Chez Glénat

de ZHAO GOLO

07/07/2021

résumé

Rucheng est en 3e2, c’est la classe avec l’option beaux-arts. À part le dessin et les cartes à collectionner, il n’est intéressé que par une chose : attirer l’attention de Yun. Une élève brillante qui, en plus d’être assez mignonne, maîtrise parfaitement le dessin et les couleurs. Tous les deux voudraient d’ailleurs pouvoir entrer à l’Académie des Beaux-Arts l’année prochaine. Les places sont limitées et il faudra redoubler d’efforts. Mais même en se donnant à fond, on ne peut empêcher les coups du sort. La vie est faite d’aléas, de hasard, tout arrive et parfois, le talent et le travail ne suffisent pas pour réaliser ses rêves.

L'avis de Jules

La plus belle couleur du monde est un manhua qui retrace l’histoire d’un collégien chinois, né avec une passion et un talent prononcé pour le dessin. Faisant partis d’un groupe de trois camarades, connu sous le nom du « trios des loosers », il subit régulièrement des brimades plus ou moins violente d’un lycéen surnommé « le Boss ». Malgré ça il espère depuis toujours intégrer l’école des beaux-arts avec Yun une camarade de classe dont il est amoureux, elle aussi, une excellente dessinatrice. Vous l’aurez compris Rucheng mène une vie banale de garçon de son âge mais certains actes et évènements à l’allure insignifiantes peuvent alors avoir une gravité sans précèdent.

Comme à son habitude Golo Zhao nous délivre un récit haut en couleurs (c’est le cas de le dire) avec une histoire dramatique touchante de personnages tous aussi bien développés les uns que les autres.

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur