Le dernier Atlas T01

Chez Dupuis

de Velhmann, de Bonneval, Tanquerelle, Blanchard

14/03/2019

résumé

Le Dernier Atlas est une uchronie où la guerre d'Algérie est décalée de 15 ans dans le futur.
Ismaël Tayeb est lieutenant dans un gang criminel. Son grand patron lui donne un ordre qu'il ne peut refuser : trouver une pile nucléaire... Pour cela il va devoir remettre en marche et voler le dernier Atlas, un de ces immenses robots français qui géraient des constructions titanesques jusqu'au milieu des années 70, mais qui, suite à un grave incident à Batna durant la guerre d'Algérie, ont tous été démantelés... à l'exception du George Sand. Au même moment, Françoise Halfort, ex- reporter de guerre, se retrouve confrontée dans le parc de Tassili à un phénomène écologique et sismique sans précédent qui va bouleverser l'équilibre du monde... 

L'avis de Patrice

Une uchronie oui, mais bon l’histoire ne repose pas dessus. On va plus suivre Ismaël, un des chefs de gang voulant avoir la vie tranquille avec son petit boulot, qui va se retrouver à devoir partir à la recherche d’une pile nucléaire, rien que ça ! Mais entre temps, un phénomène étrange apparait, mi écologique, mi géologique… Et les Atlas ces robots géants qui ont tous été démantibulés sauf le George Sand, et sa pile !

Bref tout est entrelacé, entremêlé, les scénaristes ont dû passer quelques soirées à discuter des différents chemins de fer possible pour que le fil de lecture soit fluide et haletant. On arrive au bout de ce premier tome, que les plus chanceux ont pu lire en feuillet, en se disant : « vivement le T2 »

Une grande aventure commence.

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur