Le Grand Vide

2024

de Léa Murawiec

20/08/2021

résumé

Et si l’existence de quelqu’un était conditionnée à sa renommée ? L’angoisse !

C’est exactement le cas dans la société imaginée par Léa Murawiec dans Le Grand vide paru aux Éditions 2024.

Manel Naher traine la plupart du temps au fond d’une libraire et mène une vie relativement banale mais un jour Manel Naher se met à faire la Une des journaux, sauf que ce n’est pas elle. C’est une chanteuse à la notoriété grandissante qui va mettre la vie de Manel, la vraie, en danger. 

Pour ce premier album Léa Murawiec livre un récit hyper enthousiasmant et dynamique ! Les dessins sont fou fou, à la hauteur du scénario où chacun est en quête d’une seconde d’attention. Les planches sont magnifiques avec des perspectives et une mise en couleur des gratte-ciels et des enseignes lumineuses qui donnent vie à cette ville sans fin.

C’est l’album qu’il faut lire pour la rentrée !

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur