COLORLESS

Chez Shiba

de Kent

09/10/2020

résumé

Suite à l’éruption solaire la plus importante jamais enregistrée, la Terre a subi de grosses répercutions : tout d’abord, l’humanité a perdu l’ensemble de ses savoirs stocké sous forme de données, puis les humains ont subi de grosses transformations physiques leur donnant une apparence monstrueuse. Mais surtout, l’impulsion magnétique du soleil était telle qu’elle emporta tous les pigments de la surface de la planète, créant un monde dépourvu de couleurs. 300 ans plus tard, Avidya, un scientifique qui étudie l’énergie des pigments, rencontre Tchié, une jeune femme possédant l’ancienne apparence des humains. Avidya est alors persuadé qu’elle est la clé pour redonner à la Terre son apparence d’antan.

L'avis de Jules

Colorless est une nouveauté surprenante : le concept est original et il donne une vraie importance au nuancier sans couleur d’un manga. Effectivement, le livre est en noir et blanc, tout comme le monde dans lequel on est plongé, à l’exception des pigments trouvés par le personnage principal – des pigments bleus. Le fait d’apercevoir à de rares moments de la couleur permet de facilement ressentir ce que les humains de ce monde vivent, en plus de créer un effet visuel marquant.

Un premier tome de qualité qui me permet d’être enthousiaste sur la suite du manga qui arrive prochainement.

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur