La Saga de Grimr

de Jérémie Moreau

13/09/2017

résumé

Fin du XVIIIe siècle. Dans une Islande sous le joug danois, un jeune orphelin du nom de Grimr tente de survivre. Mais comment prouver sa valeur au pays des grandes sagas, sans grand lignage ?

Face à la cruauté de son monde et de son époque, Grimr n’a d’autres solutions que de se faire un nom même s’il n’est le fils de personne.

L'avis de Camille

Après  Le singe de Hartlepool, Max Winson et Tempête au Haras, Jérémie Moreau revient avec un nouvel (et  superbe) album.

À travers le portrait d’une Islande aussi éloignée de la gloire de ses sagas que son idéal démocratique contemporain, Moreau nous raconte l’histoire d’un garçon qui devra se hisser à la hauteur des héros mythiques pour survivre dans un climat plus qu’hostile.

Belle et bien écrite,  cette histoire nous  prouve encore une fois  que si Jérémie Moreau commence à se faire une  place dans le paysage de la Bande Dessinée ce n’est surement pas pour rigoler.

On souffre, on tremble, on pleure avec Grimr, mais au final on ne peut qu’être touché  par la détermination de ce personnage  à tracer son chemin  même si pour cela il faut bouger une ou deux montagnes.

Pour moi l’un des tout meilleurs albums de l’année 2017.

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur