Vies volées, Bueno Aires Place de Mai

de Matz et Mayalen Goust

01/10/2018

résumé

En Argentine, de 1976 à 1983, sous la dictature militaire, 500 bébés ont été arrachés à leurs mères pour être placés dans des familles plus ou moins proches du régime. Plusieurs années après cette tragédie, les grands-mères de ces enfants ne cessent de se battre pour les retrouver. Interpellé par ce drame largement médiatisé, Mario, un jeune homme de 20 ans qui s'interroge sur sa filiation décide d'aller à la rencontre de ses grands-mères accompagné de son ami Santiago et décide de faire un test ADN, Les résultats bouleverseront les vies des deux jeunes gens et de leur entourage. A travers leur quête, on s'interroge sur l'identité, la filiation, la capacité de chacun à se confronter à ses propres bourreaux, à surmonter une trahison et parvenir à envisager un nouvel avenir.

L'avis de Patrice

Sous fond d’épisode sanglant et immonde de l’histoire de l’Argentine, Matz, scénariste du Tueur, le Dahlia Noir, Géronimo, Tango… nous raconte l’histoire touchante de jeunes adultes en doute avec leur filiation et qui passent par des tests de recherche Adn pour obtenir la vérité. Mais laquelle ? Celle que l’on trouve n’est pas forcément celle que l’on cherchait…
Qui n’a jamais eu de doute sur ses parents à l’adolescence ou après quand on recherche peut-être d’autres racines que les siennes ? Matz a bien su mettre en exergue les différentes phases traversées, la colère, le doute, la haine … quand la vérité vous saute à la figure !
Tout cela superbement mis en dessin par Mayalen Coust, Les colombes du roi soleil, Kamarade… avec un trait fin et juste et des couleurs douces limites pastel de temps en temps donnant au fils des pages des ambiances différentes. Très touchant !

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur