Il s'appelait Ptirou

de de Yves Sente et Laurent Verron chez Dupuis

01/01/1970

résumé

24 décembre 1959, un homme d'âge mûr débarque dans une maison de la banlieue de Charleroi où trois enfants lui font la fête et lui réclament une histoire. Après avoir allumé sa pipe, l'oncle Paul obtempère et leur raconte un récit vieux de presque trente ans. C'est l'histoire d'une rencontre : celle de Juliette de Sainteloi, la fille du directeur général de la Compagnie générale transatlantique, une gamine qui souffre d'une grave insuffisance cardiaque, et de Ptirou, un gamin trapéziste dont la mère vient de se tuer lors d'une acrobatie audacieuse et qui fuit le cirque qui l'employait pour ne pas être placé dans un orphelinat. Cette rencontre entre la fille du patron qui accompagne son père à New York et le jeune passager clandestin qui veut tenter sa chance en Amérique va marquer dramatiquement leurs deux jeunes destinées...

L'avis de Patrice

La lecture de cet album m’a énormément emballé ! On retrouve beaucoup l’esprit des Spirou de Franquin espiègle, bagarreur, gentil, amoureux, le tout raconté par l’Oncle Paul, personnage emblématique du journal Spirou des belles années… Yves Sente a su trouver, comme Emile Bravo avec son « Journal d’un ingénu », une histoire plausible sur la génèse de ce mousse en costume rouge qui a inspiré le premier dessinateur Rob-Vel ! Et que dire du dessin ! Laurent Verron, dessinateur de Boule et Bill, est revenu à un dessin plus libre se faisant plaisir dans le mouvement, le cadrage, le découpage et la mise en page. Une merveille.

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur