Virginia Hill, journal d'une affranchie

de mkdeville et Christophe Girard

15/02/2018

L'avis de Marianne

Christophe Girard et mkdeville signent un superbe roman graphique que l’on dévore d’une traite ! Dans cette biographie, ils brossent le portrait de Virginia Hill, prenant comme point de départ et fil conducteur son témoignage à la commission Kefauver de New York en 1951. L’objectif de la commission : établir les liens entre les différents membres de la mafia.

Elle ne dira rien ! Pourtant, la mafia, Virginia Hill la connaît bien. De Chicago à Hollywood, du Mexique à la Corse, de petite prostituée à « Reine des truands », elle côtoie, le gratin du milieu : Joe Epstein, Franck Costello et surtout Benjamin Siegel dont elle est l’amante pendant plusieurs années. Elle a su mettre à profit ses relations avec les plus grands caïds pour être leur égale et faire fortune grâce à diverses combines.

À travers l’histoire de cette femme indépendante et sulfureuse, c’est toute une période marquante de l’histoire des États-Unis que l’on traverse. Les auteurs ont fait un travail de recherche impressionnant et le dessin de Christophe Girard est une fois de plus remarquable !

voir le
coup de cœur
en vidéo
coup de cŒur