Il faut flinguer Ramirez T01

Glénat

de Nicolas Petrimaux

30/05/2018

L'avis de Marianne

Jacques Ramirez est très apprécié de ses collègues, toujours prêt à rendre service ; c’est l’employé modèle de la Robotop et le meilleur réparateur d’aspirateur du monde ! Mais alors pourquoi se trouve-t-il dans le viseur de puissants cartels mexicains ? L’ambiance de l’album nous plonge au cœur de l’Arizona, dans une chasse à l’homme survitaminée ! Avec ce début de série, Nicolas Petrimaux rend hommage aux films d’action des année 80 et c’est complétement réussi ! Il n’y a pas de temps mort dans la narration, la mise en scène est parfaite et le dessin est fou, que ce soit dans les détails des décors ou la couleur !  Les personnages sont tous réussis, ils correspondent aux stéréotypes que l’on s’en fait, du patron agaçant aux membres de gang ultra violent, en passant par les braqueuses en cavale.

C’est drôle sans toutefois tomber dans la caricature un peu lourdingue. Cela fait de Il faut flinguer Ramirez l’un des meilleurs albums de 2018 et résolument le plus fun !  Et ça tombe bien puisque Nicolas Petrimaux sera en dédicace à la libraire le 22 septembre prochain !!